Commune mixte de Haute-Sorne

Le chômage

Perte d'emploi, que faire ?

Lorsque l'on perd son emploi, il est nécessaire de se présenter personnellement au bureau communal pour s'inscrire au chômage. Cette démarche doit être entreprise le plus tôt possible mais au plus tard le premier jour du chômage. À cette occasion, il faut se munir de sa carte AVS.

La préposée complétera la fiche en vue de l'inscription au chômage et prendra rendez-vous avec un conseiller en placement de l'Office régional de placement (ORP). Le citoyen devra également choisir une caisse de chômage (voir liste ci-contre).

Il est indispensable de commencer sans délai les recherches d'emploi et d'en conserver une preuve (copie de la lettre de candidature, des réponses des employeurs contactés, ...) dès que l'on apprend la fin du rapport de travail. On peut répertorier les recherches d'emploi sur le document ci-contre.

Droit à l'indemnité

Pour avoir droit aux indemnités de chômage, vous devez remplir les conditions suivantes:

  • être sans emploi ou partiellement sans emploi ;
  • avoir subi une perte de travail ;
  • être domicilé en Suisse ou bénéficier d'un permis de séjour valable pour les étrangers ;
  • être en âge d'exercer une activité professionnelle (avoir achevé sa scolarité obligatoire) et ne pas avoir atteint l'âge donnant droit à une rente de vieillesse ;
  • avoir cotisé pendant douze mois au moins pendant les deux dernières années qui ont précédé votre première inscription au chômage (délai-cadre de cotisation), donc avoir exercé une activité salariée soumise à cotisations ;
  • être en mesure et en droit de travailler ;
  • remplir les obligations de contrôle.

Si vous n'avez pas été en mesure de travailler pendant plus de douze mois et un jour au total durant les deux dernières années précédant votre inscription en raison d'études, de maladie ou d'accident, vous pourrez en principe être libéré de l'obligation d'avoir travaillé. Vous devez alors avoir été domicilié en Suisse pendant dix ans au moins ou durant la période correspondante.

De même, si par suite de divorce ou de séparation, d'invalidité ou de décès de votre conjoint, ou pour d'autres raisons semblables, vous êtes contraints de travailler, vous pourrez en principe être libéré de l'obligation d'avoir cotisé. Il faut cependant que l'événement en question ne remonte pas à plus d'une année et que vous étiez domicilié en Suisse au moment où il s'est produit.

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.