Commune mixte de Haute-Sorne

L’interdiction de faire du feu en forêt ou à proximité est levée

L’interdiction de faire du feu en forêt ou à proximité est levée avec effet immédiat dans le canton du Jura. Le degré de danger d’incendie de forêt et de broussaille est réduit de 4 à 3 sur le territoire jurassien. Toutefois, la prudence reste de mise du fait que les précipitations de la fin de la semaine passée et du début de semaine sont restées localisées et limitées.

Les pluies tombées en fin de semaine passée et en ce début de semaine sous forme de cellules orageuses ont permis d’humidifier quelque peu les sols jurassiens. Leur caractère local et les quantités de précipitations limitées au regard de la période de sécheresse en cours ne permettent pas d’abaisser significativement le degré de danger d’incendie de forêt et de broussaille. Toutefois, le degré de danger est abaissé de 4 (fort) à 3 (marqué), sur une échelle comportant cinq niveaux. Il n’est pas exclu qu’au cours des semaines à venir, le degré de danger d’incendie de forêt soit à nouveau porté à 4 en raison de la météo. Seules des précipitations importantes permettront d’abaisser durablement et de manière marquée le danger d’incendie.

Toutefois, en l’état et au vu de l’abaissement du degré de risque d’incendie au niveau 3, l’interdiction de faire du feu en forêt ou à proximité émise le 27 juillet 2018 par l’Office de l’environnement et l’ECA Jura est levée avec effet immédiat sur le territoire cantonal. Il n’en reste pas moins que l’avis de prudence est toujours valable.

Les dispositions légales ordinaires et notamment l’article 24 de la loi cantonale sur les forêts du 20 mai 1998 (RSJU 921.11), sont applicables : les feux ne sont autorisés en forêt que s’il n’en résulte aucun risque pour celle-ci. Les petits feux de campeurs, pique-niqueurs, etc. sont tolérés dans des foyers. Ils seront surveillés et ne peuvent être quittés qu’après une extinction complète.

Les allumettes, cigarettes ou mégots doivent être soigneusement éteints. La plus grande prudence s’impose dans et à proximité des forêts, dans les champs de céréales, moissonnés ou non, ainsi que dans les prairies sèches.

En cas de feu, il convient d’appeler immédiatement le service d’incendie et de secours (SIS) en composant le 118. Il est rappelé à la population que toute personne provoquant un incendie est responsable des coûts engendrés par les travaux d’extinction et de remise en état. Elle sera également poursuivie pénalement.

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.