Commune mixte de Haute-Sorne

Résultat du questionnaire relatif à l’utilisation de produits phytosanitaires par les communes

À deux exceptions près, toutes les communes jurassiennes ont répondu ce printemps à un questionnaire concernant l'utilisation de produits phytosanitaires.

Dans un contexte hautement actuel d’érosion de la biodiversité et d’initiatives politiques en lien avec les produits chimiques, le questionnaire précité avait pour objectif de :

  • fournir un aperçu des types et quantités de produits phytosanitaires de synthèse utilisés par les collectivités communales,
  • évaluer le développement des méthodes alternatives aux produits phytosanitaires issus de la chimie de synthèse,
  • appréhender les problèmes auxquels vous êtes confrontés dans ce domaine (problèmes relationnels avec la population).

Vous trouverez ci-contre l’ensemble des résultats de l’enquête réalisée. Les principales conclusions à en tirer sont les suivantes :

  1. Dans leur grande majorité, les collectivités publiques communales se passent de produits phytosanitaires ou veillent à en limiter l’utilisation au strict nécessaire.
  2. Les quantités de produits utilisées sont (très) faibles, et les produits utilisés sont homologués.
  3. Les techniques alternatives, notamment thermiques ou de jet à haute pression, sont désormais communément utilisées.
  4. Une partie de la population reste sensible à ce qu’elle considère trop souvent comme des mauvaises herbes, ce qui incite parfois à des remarques désagréables auprès des employés communaux.
  5. Les cimetières, de par leurs nombreuses allées gravillonnées et dallées, sont les espaces les plus difficiles à gérer.

Concernant ce dernier point, il s’agit pour les communes utilisant des produits toxiques pour les eaux de veiller à limiter l’infiltration vers des eaux souterraines et le ruissellement vers des eaux de surface. S’agissant de cimetières, il est toutefois évident que la sensibilité des visiteurs doit être prise en compte, raison pour laquelle notre office n’émettra pas de recommandations strictes en la matière.

Dans le contexte que vous connaissez de prise de conscience de l’effondrement de la biodiversité, nous comptons sur votre travail de fond pour encourager vos citoyennes et citoyens à bannir les produits phytosanitaires de leurs propriétés, du moins pour les usages purement esthétiques. Cela est d’autant plus pertinent qu'une étude récente de l'Office fédéral de l'environnement a confirmé ce que tout le monde pressentait : les prescriptions d'utilisation des produits toxiques ne sont le plus souvent pas respectées par les privés (non-respect des quantités à appliquer, utilisation sur des surfaces interdites, etc.).

L’abandon des produits phytosanitaires va de pair avec le retour de la nature dans les jardins privés. Disposer d’un gazon court comme surface de jeux et de détente peut se justifier, mais les prairies fleuries et les arbustes d’essences indigènes doivent également trouver une place dans chaque zone verte privée. Le site internet www.energie-environnement.ch, géré par les autorités de l’ensemble des cantons romands, fournit de précieux conseils dans ce domaine, sous une forme ludique et imagée.

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.